I'M MISSY

Arena 13, tome 01 – Joseph Delaney

a13

couv73220222

 

Arena 13

Auteur: Joseph Delaney
Editions: Bayard
Pages: 390

 

 

Quatrième de couverture:

Les temps sont funestes pour l’humanité, qui a presque disparu de la Terre, vaincue par des machines douées de conscience. Les derniers humains vivent confinés dans le pays de Midgard, entouré par une infranchissable barrière de brouillard. Au-delà, personne ne sait ce qu’est devenu le monde. Dans les arènes de Gindeen, la seule ville du pays, des combats se succèdent toute la journée. Dans l’Arène 13, on mise sur celui qui, le premier, fera couler le sang, on parie sur celui qui trouvera la mort… Un jour, un jeune garçon, Leif, arrive à Gindeen… Son ambition?: combattre dans l’Arène 13 et défier Hob qui terrorise les habitants et vole leurs âmes. Il veut prendre sa revanche sur l’infâme créature qui a détruit sa famille, devrait-il y laisser la vie.

 

Mon avis:

Je souhaiterais remercier chaleureusement les Editions Bayard, ainsi que le site Babelio pour leur confiance.

Je connaissais de nom l’auteur, surtout grâce à sa saga L’Epouvanteur. Mais je n’ai jamais eu l’occasion de le lire. Dès que j’ai appris qu’il sortait une nouvelle série, je me suis dit que c’était l’occasion pour le découvrir.
J’ai commencé ce roman le 13 novembre, en début de soirée. Le lendemain en me réveillant, j’ai constaté avec effroi que Paris, que ma France avait été la cible de plusieurs attentats. Comme tout le monde, je pense, j’ai été anéantie, terrorisée, blessée, choquée… les mots ne suffisent pas pour décrire ce que l’on ressent dans ces conditions. C’était trop pour moi. Il me fallait un refuge. Quelque chose qui me fasse oublier, sourire, m’évader. Arena 13 a été pour moi la barque à laquelle j’ai pu me raccrocher le 14 novembre. Grâce à lui, durant ma lecture, j’ai oublié, j’ai rigolé, je me suis évadée loin de toute cette horreur qui m’entourait. Rien que pour ça, je n’oublierai jamais Arena 13, et un simple mot ne suffirait pas à remercier convenablement Joseph Delaney.

L’histoire se déroule sur notre Terre, dans un futur très éloigné. Les humains ont quasiment disparu suite à une guerre contre les Djinns, sortes de robots humanisés dotés d’une conscience. Le reste des hommes vivent enfermés un pays nommé Midgard, entouré de la Grande Barrière. Dans la grande ville de Gindeen se trouve le Dôme de la Roue, où se trouvent les arènes. Chaque jour, les combattants (= gladiateurs) s’y retrouvent pour effectuer leurs différents combats.
Un jour, Leif, un jeune orphelin, décide de se rendre en ville afin de devenir un combattant, dont le but ultime est de battre Hob dans l’Arène 13. Djinn (=robot, conscience…) terrifiant qui a ruiné sa vie en détruisant sa famille. Il va donc rejoindre les écuries de Tyron (sorte de ludus) pour commencer sa formation.

Leif est un jeune homme vraiment adorable et touchant. Il a vu sa famille se faire décimer, et doit ruser pour survivre. Leif est plein de bonnes valeurs. Il est loyal, et dégourdi. Prêt à tout pour venger les siens, il n’hésite pas à quitter ses repères, et va jusqu’au bout de ce qu’il entreprend. C’est quelqu’un de décidé, ambitieux, et d’intelligent. Joseph Delaney nous permet de découvrir un personnage intéressant, vraiment bien construit, et vraiment attachant.  J’ai passé des moments incroyables avec Leif.

Les seconds personnages ne sont pas moins intéressants.
J’ai vraiment aimé le personnage de Kwin. C’est une jeune fille qui rêve de combattre, loisir exclusivement masculin. Elle n’a peur de rien, et est une grande aventurière. Je me suis un peu identifié dans ce personnage.
Deinon est également adorable. Il n’hésite pas à aider son prochain, il est doté d’une intelligence inégalable… J’espère que dans les prochains tomes il sera plus amplement développé. C’est un personnage vraiment méritant.
Et Tyron. Que dire sur ce maître d’armes? C’est un homme aimant, encore  une fois, intelligent, qui fait preuve de réflexion à chaque instant. De l’encre de Monsieur Delaney est né un grand homme. C’est un personnage auquel je me suis beaucoup attachée, et qu’il me tarde de retrouver.

Joseph Delaney a mis en place une mythologie parfaitement bien menée, et complexe. Dès les premières lignes, elle peut faire peur, vu les termes employés, mais au fur et à mesure de la lecture, l’auteur donne ce qu’il faut d’explications. À aucun moment le lecteur ne se sent délaissé dans son incompréhension. Chaque terme, chaque notion est expliqué dans son contexte. De plus, à la fin du roman,  un glossaire est disponible.
L’intrigue est vraiment intéressante. Au départ, on sait quel est le but de Leif, puis tard, on sait pourquoi. Et dans le fil de la lecture, on apprend le pourquoi du pourquoi! En plus de cette trame principale, le récit est rempli de découvertes, d’aventures, et de rebondissements.
J’ai adoré l’intrigue et l’ambiance générale d’Arena 13. Pour faire court, prenez un peu de Gladiator et de Spartacus, ajoutez un peu de dystopie, saupoudrez de vengeance, et enfournez-le tout sous un plaid bien chaud. Je vous garantis une lecture surprenante, envoûtante, entraînante et dynamique.

Joseph Delaney possède un style tellement simple, fluide et souple que les pages se dévorent en un rien de temps. Les chapitres défilent rapidement. Sa plume est complètement addictive. Une fois le livre en main, il vous sera impossible de le reposer.

En bref:

Vous l’aurez compris, ce livre est une pépite que je ne peux que vous conseiller.
Des personnages intéressants, passionnants même, et attachants. Un univers parfaitement construit et intrigant à souhait. Une ambiance et une intrigue regroupant tout ce que j’aime. C’est un sans-faute pour moi!
Ce premier tome pose les bases d’un univers dystopique original, et il me tarde vraiment de lire le tome 02.

Ma note 19/20

6 Commentaires

  1. Marinette

    Un premier tome d’une saga que j’aime déjà beaucoup, vivement la suite :)

    Répondre
    1. Missy (Auteur de l'article)

      Je suis contente que tu aies aimé :D
      J’attends là suite avec grande impatience également!

      Répondre
  2. La tête dans les livres

    Ça fait longtemps que j’entends parler de sa saga L’épouvanteur et je commence à voir son nouveau livre partout, je me dis que c’est peut-être un signe pour que je découvre sa plume :)

    Répondre
    1. Missy (Auteur de l'article)

      Je te conseille vraiment de la découvrir! J’ai beaucoup aimé… simple, fluide, addictive!

      Répondre
  3. Freelfe

    Ce livre m’a été offert par une amie. J’ai lu et un peu décroché de l’épouvanteur et du coup je ne savais pas trop quoi attendre de cette lecture. Mais ta chronique me rassure ! J’espère que j’aimerais autant que toi ! Heureusement que tu n’avais pas une lecture trop sombre le jour de ces sombres événements.

    Répondre
  4. Elsav

    Une nouvelle saga que j’ai beaucoup aimé aussi, autant que l’autre série de l’auteur L’Epouvanteur. L’auteur parvient toujours à créer des univers très originaux :)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>