I'M MISSY

Belle Epoque – Elizabeth Ross

be

Belle Epoque - Elizabeth Ross 

Belle Epoque
Auteurs: Elizabeth Ross
Editions: Robert Laffont (Collection R)
Pages: 397

 

Quatrième de couverture:
Paris,1889. Maude Pichon s’enfuit à 16 ans de sa Bretagne natale pour échapper à un mariage forcé et découvrir Paris, ville-lumière en ébullition à la veille de l’Exposition universelle. Hélas, ses illusions romantiques s’y évanouissent aussi vite que ses maigres économies. Elle est désespérément à la recherche d’un emploi quand elle tombe sur une petite annonce inhabituelle:
On demande des jeunes femmes pour faire un ouvrage facile. Bienséance respectée. Présentez-vous en personne à l’agence Durandeau, 27, avenue de l’Opéra, Paris.
L’agence Durandeau propose en effet à ses clients un service unique en son genre: le faire-valoir. Étranglée par la misère, Maude postule…

Mon avis:
Nous sommes au 19ème Siècle, et précisément en 1889. Maude est une jeune femme vivant en Bretagne avec son père épicier. Ce dernier la promet à un mariage forcé avec un homme du village afin qu’elle puisse notamment reprendre son commerce. Mais cette dernière rêve d’autres choses. D’aventure, de mode, de Paris. Elle part du jour au lendemain avec quelques pièces de monnaie en poche pour assouvir ses rêves. Mais une fois arrivée dans la ville-lumière, elle se rend compte que la vie y est cher et qu’il n’est pas facile de s’y intégrer. Pour subvenir à ses besoins, elle part à la recherche d’un emploi et c’est en consultant une petite annonce qu’elle va très vite se retrouver repoussoir. Un métier difficile mentalement dont elle a honte. En effet, elle va devenir un objet de mode pour les clientes bourgeoises venue à Paris pour la saison. Son rôle est, par sa « laideur », d’embellir les femmes pour qui elle travaille. La théorie de la comparaison.

L’auteur nous propose un Paris ancien. Un Paris qui fait du bien. Je suis amoureuse de cette ville et de la redécouvrir dans un temps passé est très agréable. Bien que les descriptions restent très sommaires, il est facile de se plonger dans les anciennes rues pavées et de contempler la construction de notre chère Tour Eiffel. C’est un vrai régale, qui donne vraiment envie d’aller vivre à cette époque. Pour moi c’est le point fort du livre. J’aurai aimé que l’auteur décrive plus encore les rues, commerces, et autres. Je ne m’en serai pas lassée.

Maude est une jeune femme dont je comprends les rêves et dont j’admire le courage d’être partie quasiment rien en poche et seule. J’ai beaucoup aimé le fait qu’elle fasse tout pour s’en sortir, qu’elle ne renonce pas au premier échec et qu’elle s’accroche. Tout ça montre une force de caractère que j’ai beaucoup apprécié.
Au fil du roman, on constate qu’elle évolue, qu’elle mûrie, qu’elle devient adulte. Malheureusement pendant une partie du livre je n’ai plus compris son personnage. Certaines réflexions qu’elle se permet de faire à ses amis, certains actes qu’elle fait, ou ne fait pas, pour plaire à la haute société m’ont vraiment dérangés, voir même taper sur le système! Heureusement pour moi, elle continue de mûrir et de grandir. Et certaines choses vont lui rappeler d’où elle vient. Et ça, c’est appréciable. Évoluer dans une société, de grade ou autre c’est bien, mais selon moi il ne faut jamais oublier d’où l’on vient!
Marie-Josée est un personnage tout aussi attachant que notre héroïne. Elle est la collègue maman sur qui on peut compter pour nous apprendre des choses, le métier et autres. Elle aussi possède une force de caractère admirable. J’ai beaucoup aimé ce personnage.
En suite nous rencontrons Paul, un jeune homme pleins de philosophie cherchant à percer dans l’univers très privé, à l’époque, de la musique. C’est un personne tendre qui nous montre qu’à force de travail et de persévérance nos rêves peuvent se concrétiser. Et que la beauté d’une personne se trouve bel et bien à l’intérieur de celle-ci, qu’elle ne se résume pas à une toilette ou à de la poudre de riz.
Et puis nous avons Isabelle Dubern, qui est, à mon sens, le petit bijou de ce roman. C’est un personnage que j’ai vraiment aimé. Issue d’une famille noble avec une cuillère en argent dans la bouche, elle peut paraître snob et imbue de sa personne au premier abord. Mais tout cela n’est qu’une facette. Cette jeune femme possède bien plus d’intérêt. Elle est  le personnage le plus intéressant, tant sur le caractère, que sur son histoire. Mais je ne vais pas trop vous en dire, pour ne pas vous spoiler et ne pas vous gâcher la surprise! J’ai eu un réelle coup de cœur pour ce personnage.

La plume de l’auteur est agréable et très fluide. Les pages défilent en moins de temps qu’il en faut pour le dire. Et bien qu’il s’agisse d’un roman jeunesse, la lecture reste vraiment agréable du début à la fin.

En bref:
L’auteur nous propose un univers des plus plaisant. Se retrouver au 19ème Siècle en pleins paris est agréable et fait vraiment du bien! Bien que les descriptions soient légères, se transporter à cette époque est un jeu d’enfant.
Les personnes sont plutôt attachants, surtout Isabelle qui a su conquérir tout mon cœur. J’aurai aimé rencontrer quelqu’un comme elle.
Ce livre a été un bon moment de lecture qui m’a donné envie de découvrir un Paris que je ne connais pas. Bien évidemment je le conseille à tout le monde.

Ma note: 15/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>