I'M MISSY

Jane Eyre – Charlotte Brontë

je

couv33205582

 

Jane Eyre
Auteure: Charlotte Brontë
Editions: Pocket
Pages: 761

 

 

Quatrième de couverture:

Jane Eyre est pauvre, orpheline, pas très jolie. Pourtant, grâce à sa seule force de caractère, et sans faillir à ses principes, elle parviendra à faire sa place dans la société rigide de l’Angleterre victorienne et à trouver l’amour… Une héroïne qui surmonte les épreuves sans perdre foi en son avenir, une intrigue où se succèdent mystères et coups de théâtre, une passion amoureuse qui défie tous les obstacles : le plaisir de lire Jane Eyre est toujours aussi vif. Comme elle, on veut croire que rien n’est écrit d’avance et que la vie réserve des bonheurs imprévus.

 

Mon avis:

J’avais ce livre depuis longtemps dans ma PAL. J’avais, jusqu’alors, très peur de l’en sortir, puisqu’il s’agit d’une petite brique. Et puis j’ai eu une envie soudaine de romance , et surtout d’époque Victorienne. Ce roman réunissait tout ce qu’il me fallait! Ainsi je me décidais à enfin le lire, et je peux vous dire qu’il m’a fait du bien!

Nous somme en Angleterre, au XIX ème siècle. Jane Eyre, jeune fille sans le sou et sans beauté est orpheline. Dès son plus jeune âge elle est alors laissée aux mains et aux soins de son oncle et de sa tante, les Reeds. Mais son oncle, qui l’aimait telle sa propre fille vient à mourir, à son tour. Alors élevée par sa tante, qui la déteste plus que tout, avec son cousin et ses cousines, Jane est sans cesse humiliée, rejetée, et est malheureuse.
A l’âge de huit ans, elle est envoyée dans un pensionnat pour jeunes filles, à Lowood, où elle étudiera, et se battra pour avoir des valeur et connaissances. Elle y restera environ dix ans, où elle passera du rang d’élève à professeur. Mais rêvant d’autres horizons, Jane déposera une annonce pour se proposer gouvernante particulière.

Jane est un personnage auquel on s’accroche rapidement, à mon sens. Elle est forte, intelligente, cherche à être indépendante, et est autonome. Elle sait parfaitement ce qui est bien pour elle nous non. Elle est également dotée d’un sacré caractère, puisque même du haut de ses huit ans, elle ne se laisse pas marcher dessus. Elle sait montrer et dire qu’elle est là, peu importe sa classe sociale, elle est présente, existe, a des sentiments et veut le faire savoir. Elle est également très fidèle. Fidèle aux gens qui l’entourent et qu’elle aime, mais également fidèle en elle-même, en ses valeurs, et ses principes. Je l’ai énormément aimé. Rien ne m’a déplu dans ce personnage, et je ne suis pas prête de l’oublier.

Monsieur Rochester. Ah Monsieur Rochester. Vous m’avez fait rêver!
Edward Fairfax Rochester n’est pas un personnage singulier. Un peu orgueilleux, taciturne, et extrêmement mystérieux, il ne m’en fallait pas plus pour tomber amoureuse de lui. J’ai même cru qu’il allait égaler Monsieur Darci (Orgueil et Préjugés) dans mon cœur. Bon, il n’en est rien évidemment (Monsieur Darci étant indétrônable). Mais j’ai énormément aimé ce personnage, avec qui j’ai eu une relation particulière. Je l’ai aimé de tout mon cœur, puis détesté d’autant plus, pour une nouvelle fois succomber à son charme. C’est un personnage qui a su jouer avec mes émotions!

Les personnages secondaires sont tout aussi attachants. Tous ont leur importance, et tous éveillent en nous des sentiments bien différents. Ils ont tous su trouver une place en moi, que ce soit Helen, Adèle, Mme Fairfax, et même Grâce! Oui oui!!

L’histoire en elle-même est vraiment magnifique et romantique. Sans toutefois tomber sans le niais. Charlotte Brontë a su faire grandir son héroïne au fil des pages, nous suivons son évolution et nous vivons intégralement les tourments qui l’attendent.
L’histoire d’amour née entre Jane et M. Rochester (non je ne vous spoile pas!) est vraiment puissante et authentique. L’auteur a su me surprendre en faisant émerger le moment que j’attendais le plus avant la fin. Bien sûr, je me disais que ça sentait le rebondissement, cet instant ne pouvait pas être si tôt dans l’histoire sans qu’il y est un hic. Et bien Charlotte Brontë a su donner un ton différent à son roman, auquel bien sûr, je ne m’attendais pas. Elle a brisé mon cœur, mais je vous assure que c’était pour mon bien, puis que cette péripétie était parfaitement maitrisée, et nous donne des retrouvailles des plus touchantes.
Le tout est vraiment poignant. J’ai eu beaucoup de mal à lâcher mon livre quand il le fallait.

Charlotte Brontë est une auteure des plus grandes de son époque, et encore à l’heure actuelle. Et on comprend largement pourquoi. Sa plume est si fine et douce, fluide et (j’en ai été étonnée) très facile à lire. Les mots sont pesés et ne sont pas là par hasard. Son écriture à elle seule est une œuvre d’art.

 

En bref:

Pas la peine de vous faire un dessin (petit dédicace à Jane Eyre!), ce roman est un véritable coup de cœur. Jane et M. Rochester sont deux personnages attachants, qui en feront rêver plus d’un.
Je vous conseille, et reconseille cent mille fois ce texte.

Ma note: 20/20

 

 

4 Commentaires

  1. nelcie

    J’ai adoré ce roman ! Et oui, Mr Rochester nous fait rêver :D

    Répondre
    1. Missy (Auteur de l'article)

      Je suis contente de voir que je ne suis pas seule à rêver de Monsieur Rochester ;)

      Répondre
  2. salhuna

    Ce roman est un coup de coeur <3 <3

    Répondre
    1. Missy (Auteur de l'article)

      Tu m’étonnes! Il est tellement fantastique!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>