I'M MISSY

La Passe-Miroir, tome 02: Les Disparus du ClairdeLune – Christelle Dabos

lpm2

couv49338046

La Passe-Miroir, tome 02: Les Disparus du Clairdelune
L’auteur: Christelle Dabos
Editions: Gallimard Jeunesse
Pages: 551

 

 

Quatrième de couverture:

Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours plus périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions de personnalités influentes à la cour ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des illusions du Pôle, au cœur d’une redoutable vérité.

 

Mon avis:

Je remercie chaleureusement les éditions Gallimard Jeunesse, ainsi que le site de Babelio pour leur confiance, et pour m’avoir permise de faire partie de cette aventure, qui fut extraordinaire.

Nous retrouvons notre héroïne et notre monde là où nous les avions laissés à la fin du premier tome.
Ophélie se fait peu à peu à sa nouvelle vie au Pôle, et commence à faire sa place. Elle devient la vice-conteuse officielle de Farouk, et prend une part plus importante dans la vie de Bérénilde.
Tout se passe plutôt bien jusqu’à ce que de soudaines disparitions inquiétantes surgissent.

Ophélie est de plus en plus intéressante. Elle conserve toujours ce côté anti-héroïne, qui n’est ni cruche, ni niaise. Elle prend énormément en caractères. En effet, l’auteure a ajouté un peu de piment à Ophélie, montrant qu’elle ne se laisse pas marcher sur les pieds.  Bien qu’elle reste toujours aussi simple, Ophélie nous démontre encore une fois qu’elle est intelligente, autonome, et qu’elle est d’une loyauté sans faille. Elle va jusqu’au bout pour aider les siens, et fait preuve de beaucoup de courage.

Thorn est beaucoup plus présent dans ce tome, pour mon plus grand plaisir. Son côté frigide et mystérieux est toujours là, mais on comprend, progressivement, mieux pourquoi au fil des pages. Thorn prend, à plusieurs reprises, des décisions qui chamboulent la tournure des évènements, et qui ont su parfaitement me surprendre. Sa facette raide, et droite a laissé place, quelques fois, un Thorn plus souple et plus sentimental. Il est pour moi la pépite d’or de cette sage, et il me manque déjà beaucoup.

La plupart des personnages sont beaucoup plus approfondis dans ce tome.
Bien évidemment, il y a Farouk, qui est beaucoup plus présent. Bon nombre de révélations sont faites à son sujet.
On redécouvre également Bérénilde, qui a su m’attendrir. Alors que dans le premier tome, je l’avais détestée, ici je l’ai adorée. Je me suis réellement attachée à elle, contre toute attente!

Christelle Dabos a vraiment de l’or dans les doigts. Lors de son premier tome, qui est aussi un pavé, elle a su construire un univers complexe extrêmement bien mené et détaillé. On pense alors tout savoir, qu’elle nous a tout apporté dessus. Que neni, en réalité le premier tome n’est qu’une entrée en la matière. Ce tome révèle encore et encore des détails, des paysages, des nouveautés sur ce monde si intéressant et mystérieux. Un peu comme l’a fait J.K Rowling avec Poudlard, on ne cesse de croire et d’espérer que quelque part existe ce monde d’arches.
L’univers est en évolution perpétuelle, ce qui est tout simplement incroyable. Un univers imaginaire tout en étant réel.

Le point négatif de ce tome, c’est que le titre et la quatrième de couverture nous promettent une intrigue d’enquête et des disparitions qui n’interviennent que dans la seconde moitié du livre.
J’ai trouvé que la première partie était assez lente, avec pas mal de longueurs. Même si j’étais complètement happée par l’univers, l’histoire  ne m’a pas tellement passionné.

Mais lorsque l’intrigue s’est enfin installée, dans la seconde partie, et que l’enquête a débuté, je me suis replongée dans l’histoire sans difficulté.
Cette partie de l’intrigue est vraiment bien ficelée, et haletante. A partir de ce moment-là, je vous assure que lâcher le livre devient vraiment compliqué, et je dirai même une torture. L’ambiance que crée l’auteure, autour de cette enquête, est vraiment palpitante et pleine de rebondissements. Un vrai régal.

L’auteure nous laisse une fin sans pitié, qui nous fait languir de savoir la suite. Un troisième, dont l’attente se fera difficilement!

La plume de Christelle et son style restent fidèles au premier tome. Simple, et fluide. La lecture reste toujours addictive. L’auteure n’a vraiment rien à envier aux  grands noms de l’imaginaire. Pour moi, elle fait amplement partie de ces derniers. Son imagination débordante ne peut que vous séduire.

 

En bref:

Un second tome encore meilleur que le premier. Un univers en perpétuel mouvement. Il ne cesse de grandir et de se détailler, donnant un espoir d’être réel, là quelque part.
Les personnages sont de plus en plus intéressants, et attachants. Ophélie saura vous séduire, j’en suis certaine. Quant à Thorn… aucun mot ne pourrait réellement décrire l’amour que je porte pour ce personnage.
Je vous conseille cette saga, qui est tout simplement magique. L’auteure à une plume magnifique, et une imagination merveilleuse qui ne peut que séduire les petits comme les plus grands.

Ma note 18/20

4 Commentaires

  1. Laurapassage

    Je viens de le finir et je l’ai tout simplement adoré, Christelle Dabos arrive à nous emmener dans son monde extraordinaire et magique. Ce livre est un véritable coup de coeur pour moi !

    Répondre
    1. Missy (Auteur de l'article)

      Comme je te comprends! Je ne sais pas pourquoi il n’a pas été un coup de cœur pour moi, mais en tout cas, je l’ai aimé énormément. Je ne suis pas prête d’oublier cette histoire!

      Répondre
  2. Entournantlespages

    J’ai lu ce livre au début du mois et je l’ai adoré ! Comme toi, Thorn est pour moi le gros plus de la saga, j’aurais aimé le voir encore davantage ^^ Et on peut découvrir Bérénilde sous un nouveau jour ce qui et très positif. Contrairement à toi, j’ai trouvé la preimère partie très très intéressante. Alors qu’on découvrait dans le premier tome la vie d’Ophélie à la cour en tant que valet, là on la découvre sous sa réelle identité. Mais c’est vrai que la seconde partie est vraiment captivante. Je vais avoir du mal à attendre le troisième tome…

    Répondre
  3. bea285

    J’ai vraiment hâte de découvrir ce second tome. Le premier tome était vraiment sympa. :)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>