I'M MISSY

Lazarus, volume 01: Pour la Famille

lazarus

couv30583422

 

Lazarus, volum 01: Pour la Famille
Auteurs: Greg Rucka, Michael Lack, Santis Arcas
Editions: Glénat Comics
Pages: 112

 

 

Quatrième de couvertures:

Dans un futur proche et dystopique, le monde est à présent divisé non plus selon des frontières géographiques ou politiques, mais financières. La richesse, c’est le pouvoir, et ce pouvoir est à présent entre les mains d’une poignée de familles. Ceux qui leur sont utiles sont choyés. Ils sont rares. Les autres sont du déchet. Dans chaque famille, une personne est élue pour subir un entraînement intensif et obtenir le meilleur de ce que l’argent et la technologie peuvent offrir. Cette personne est à la fois la main qui frappe et le bouclier qui protège. Cette personne est le représentant et le gardien de son clan, son… lazare.
Dans la famille Carlyle, le lazare s’appelle Forever. Voici le début de son histoire

 

Mon avis:

Je n’ai pas l’habitude de lire des comics, et honnêtement c’est un tort. Mon copain en lit beaucoup et lorsqu’il s’est acheté celui-là, j’ai lu les premières planches. J’ai immédiatement accroché. J’ai donc poursuivi ma découverte entre deux lectures, et j’avoue avoir eu une très belle surprise.

Nous sommes aux États-Unis, dans une société dystopique, divisée en castes de richesse. Bien évidemment les riches ont le pouvoir, et les pauvres sont considérés comme des déchets.
Dans chaque famille est élu un membre qui, après un entraînement intensif et l’obtention d’une technologie de pointe, deviendra le gardien, le Lazare. Dans la famille Carlyle, il s’agit d’une jeune femme nommée Forever.

Forever est un personnage vraiment intéressant. Sorte de super héros, elle est la protectrice de sa famille, aux ordres de son père. C’est également un personnage mystérieux qui ne nous révèle pas tous ses secrets dans ce volume. Bien sûr, on en apprend beaucoup à son sujet, mais il me tarde de lire le second tome pour en apprendre avantage.

Dès le début du comic, l’action et le mystère sont présents. En effet, Forever est immédiatement victime de plusieurs balles dans le corps. C’était sans compter sur les aptitudes de notre héroïne qui vont très vite donner une autre tournure aux événements, ainsi que donner le ton du comic.
Une enquête va vite être menée par le chef de famille, le patriarche, Monsieur Carlyle. Très vite, une tierse famille va être suspectée, démontrant les complots qu’il peut régner sur cette société, mais également au sein d’une même famille.
C’est une véritable intrigue mystérieuse dans un monde complexe que nous propose Rucka avec cette série qui, j’en suis sûre, ne pourra que vous plaire.

Le scénario est vraiment bien ficelé. Le monde créé par Rucka est vraiment intéressant, intrigant et particulièrement soigné. Les divers personnages sont tous parfaitement définis et complexes, donnant à chacun un rôle, une importance, et une place précise dans l’aventure.

Comme dit précédemment, je ne connais pas grand-chose aux comics, mais je vais quand même tenter de nous donner mon point de vue concernant les dessins et couleurs.
Pour tout vous dire, ce qui m’a vraiment plu dans ce comic, ce sont bien les dessins. Le coup de crayon est vraiment plaisant et retranscrit totalement les expressions et sentiments des personnages. J’ai trouvé que chaque planche, chaque bulle donne une impression de vivant et de mouvement.

Les couleurs sont choisies, il me semble, avec minutie. Elles s’accordent avec chaque événement ou chaque parcelle d’univers de cette société dystopique. Les couleurs sont prononcées, profondes, et vives ce qui, avec le coup de crayon décrit au-dessus, donne du dynamisme au comic.

 

En bref:

Un premier volume posant les bases de l’intrigue, qui est mystérieuse, complexe et soignée. Les dessins et couleurs rendent vivant chaque planche et apportent un certain dynamisme au récit.
J’ai beaucoup aimé ce volume, et il me tarde de découvrir les volumes suivants.
Je vous conseille vraiment ce comic, même-si vous n’en lisez pas, surtout à tous ceux et celles qui aiment les dystopies.
Ce comic m’a également donné envie d’en découvrir d’autres. Si vous en connaissez, n’hésitez pas à en parler en commentaire!

Ma note 17/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>