I'M MISSY

Les chevaliers d’emeraude, tome 10: Représailles – Anne Robillard

lcde10

Represailles_Les_Chevaliers_d_Emeraude_tome_10

 

Les Chevaliers d’Emeraude, tome 10 : Représailles
Auteur: Anne Robillard
Editions: Michel Lafon
Pages: 416

 

Quatrième de couverture:

Presque au terme de leur incubation, les larves d’insectes semées dans le sol de tout Enkidiev s’apprêtent à sortir de leur sommeil. Après avoir savouré quelques années de paix, les Chevaliers se préparent à affronter ce nouveau fléau. Bien décidé à se venger de Parandar, le dieu déchu Akuretari profite de cette diversion pour traquer les humains en possession des armes de Danalieth. Il apprendra à ses dépens que leur instinct de survie est remarquable. À l’occasion d’une tragédie au Royaume de Diamant, le Roi Onyx affiche ses véritables couleurs, semant du même coup le doute dans l’esprit de ses Chevaliers. Malgré tout, son fidèle ami, Hadrian d’Argent, ne désespère pas de le ramener à la raison. Frustré par les incessants déboires de son sorcier, l’Empereur Noir décide de passer lui-même à l’attaque .Son intervention funeste mettra enfin la prophétie en action. Mais en même temps, elle privera l’Ordre du bouclier de Lassa…

 

Mon avis:

Je voulais attendre un peu avant de lire ce tome-ci, mais fin octobre, j’ai la chance de pouvoir rencontrer Anne. Je souhaite donc finir rapidement les Chevaliers d’Émeraude, et pourquoi pas commencer une autre de ses sagas!

Et je dois dire que ce tome m’a totalement renversé et est totalement vibrant. Et ce fut une très belle surprise. Je suis passée vraiment tout prêt du coup de cœur!

Beaucoup de péripéties ont lieu dans ce tome. Beaucoup de combats, beaucoup de nouveautés auxquelles il faut faire face. Comme à son habitude, la plume de l’auteur est vraiment addictive. C’est un style dont je ne me lasserai jamais.

Dans ce tome, on en apprend beaucoup plus sur Amecareth. Il va enfin montrer qu’il est vivant, et quitter son trône pour prouver à tout le monde qu’il est prêt à tout pour récupérer sa fille (je ne vais pas en dire plus, vous spoiler cette partie reviendrait à complétement ruiner votre lecture). J’ai énormément aimé le voir en mouvement et en action. Même s’il est le méchant que l’on déteste, je commençais vraiment à me lasser de ce personnage effacé et pourtant si important, qui est la source des problèmes de nos chevaliers. L’auteur a fait énormément évoluer ce personnage dans ce tome, et c’est franchement un plaisir.

De fait, un drame va avoir lieu, l’un des plus importants de la saga. J’ai réussi à ne pas pleurer pendant ce passage, mais je vous assure que ça a été dur. C’est un évènement fort en émotions, qui nous rappelle qu’en temps de guerre tout est possible et que rien n’est jamais acquis. C’est un passage qui fait appelle à votre tristesse mais aussi à votre colère. Vous vivez cet instant avec les chevaliers les plus touchés, et comme eux, vous êtes dans une phase de déni et d’envie de vengeance et rien d’autre.

Ce tome est en quelque sort l’introduction, parfaitement réussie, au combat final. Et, oh oui, j’ai vraiment hâte de lire ce combat, de savoir comment l’auteur va gérer tout ça. De voir ce qu’elle nous propose.

Représailles est un tome renouveau: on découvre des nouveaux personnages totalement inconnus jusqu’alors, mais aussi et surtout de nouveaux royaumes avec de nouveaux paysages plus mystérieux les uns que les autres, de nouvelles créatures aussi, de nouvelles techniques de combats, etc.

Toute fois, les nouveaux écuyers, futurs chevaliers, prennent de plus en plus de place dans le récit, et effacent petit à petit les chevaliers du premier ordre. Les fois où l’on a affaire à ces derniers c’est, bien souvent, lors de problèmes familiaux. On les aperçoit seulement pendant les combats, et j’avoue qu’ils me manquent un peu, C’est le petit point négatif qui, je pense, ne s’améliorera pas dans les prochains tomes.

 

En bref:

C’est un tome qui frôle le coup de cœur.
L’auteur choisi de mettre en scène des personnages importants qui étaient jusqu’alors inactifs, ce qui marque le début du grand combat, le combat final.
Anne joue beaucoup avec nos émotions tout au long du roman. On passe de joie, à tristesse, au déni, à la colère. Ce qui nous met dans le même moule que nos personnages, et donc nous permet de mieux les ressentir.
Il me tarde vraiment de lire la suite et de finir cette saga, pour voir ce que l’auteur nous propose.

Encore une fois, si vous ne connaissez pas cette saga, je vous la recommande sans hésiter!

Ma note: 19/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>