I'M MISSY

Les Morsures de l’Ombre – Karine Giebel

lmdlh

Les Morsures de l'Ombre - Karine Giebel

 

Les Morsures de l’ombre
Auteur: Karine Giebel
Editions:  Pocket
Pages: 300

 

 

Quatrième de couverture:
Elle est belle, attirante, disponible; Il n’a pas hésité à la suivre pour prendre un dernier verre.
A présent il est seul, dans une cave, enfermé dans une cage. Isolé. Sa seule compagnie? Sa séductrice et son bourreau. Et elle a décidé de faire durer son plaisir très longtemps. De le faire souffrir lentement.
Pourquoi lui? Dans ce bras de fer rien n’est dû au hasard. Et la frontière entre tortionnaire et victime est bien mince…

Mon avis:
C’est ma deuxième lecture de cet auteur, et je dois dire que j’ai passé un moment de haine/amour avec ce livre.

On se retrouve dès le départ avec notre victime/héro Benoît Lorand, Commandant de Police, enfermé dans une cage situé dans une cave. Privé de chaleur, de nourriture, parfois de vêtement. Sa ration quotidienne se résume à quelques gorgées d’eau, et de temps en temps à une douche. Mais pourquoi? Sa tortionnaire, Lydia, ne souhaite qu’une chose. Qu’il avoue ce qu’il a commis. Mais qu’a-t’il commis?

Très vite on apprend. Mais de cette révélation, on se pose plusieurs questions. Est-ce vrai? La tortionnaire n’est-elle pas atteinte de troubles psychiatriques, voir de schizophrénie? Et comment a-t’elle su que c’était, ou pas, Ben le coupable? Qui l’a aidé, pourquoi? Autant de questions que l’on se pose au cours de la lecture, et dont toutes les réponses arrivent à la fin du récit. Une pure merveille.
Karine Giebel mène la danse du début à la fin. Elle sait à l’avance le raisonnement qu’aura le lecteur pour élucidé l’affaire. Mais comme toujours le lecteur est mené en bateau. Très vite, j’ai cru, j’ai su qui était derrière tout ça. Je pensais avoir vraiment raison. Mais bien sûr que non! L’auteur est bien plus futée que ça… Je me suis trompée lamentablement!
Karine Giebel est la reine en matière de mystère. Elle sait parfaitement tromper son lecteur, nous mené sur de fausses pistes. Pour moi elle est le maître des thriller.

J’ai vraiment adoré suivre cette histoire qui m’a torturé l’esprit!
Mais j’ai malheureusement été déçue par un certain point, qui a gâche ma lecture. Je n’ai pas reconnu la plume de l’auteur. Dans « Juste une Ombre » elle était fluide, les lignes défilées. Là, j’ai eu plus de mal… L’auteur passe d’un récit au style indirect, à un style direct, pour mettre en évidence les pensées de ses personnages. Malheureusement, ça n’a fait que me bloquer, et me perturber dans ma lecture. A certains moments j’ai dû me faire violence pour ne pas arrêter ma lecture. C’est le gros point négatif de ce livre.
J’ai moyennement aimé la fin aussi… bien que originale dans un sens, j’aurai aimé un happy-end. Je pense que Ben aurait au moins mérité ça.

En bref:
Malgré une plume qui m’a bloquée, ce roman thriller reste merveilleux. Karine Giebel sait parfaitement nous mener en bateau pour nous surprendre complétement. Un livre bourré d’intrigues, de surprises, de malices, et de fourberie. J’ai vraiment apprécier me faire piéger.
Je vous conseille mille fois ce livre, et surtout de découvrir cette auteur si cela n’est pas déjà fait! Il devra plaire aux mordus de thriller, comme à ceux qui n’adhère par à ce style littéraire.

Ma note: 15/20

3 Commentaires

  1. Elsav

    J’ai lu Juste une ombre de l’auteur que j’ai beaucoup aimé, c’est horriblement prenant !!
    Avec ta chronique je pense que celui-ci sera ma prochaine lecture de l’auteur ;)

    Répondre
    1. Missy (Auteur de l'article)

      Je te le conseille vraiment!!

      Répondre
  2. Cecillle

    Je vois que ce livre plait au plus grand nombre :) C’est vrai que l’auteur a une écriture spéciale mais j’ai trouvé ça intéressant. Jolie chronique :)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>