I'M MISSY

Tu tueras le Père – Sandrone Dazieri

ttlp

couv52197417

Tu Tueras le Père
Auteur:
Sandrone Daziere
Éditions:
Robert Laffon, collection: La Bête Noire
Format:
Epub
Date de parution: 08 Octobre 2015

 

Quatrième de couverture:

Le père est là, dehors, quelque part. La cage est désormais aussi vaste que le monde, mais Dante est toujours son prisonnier.

Non loin de Rome, un homme affolé tente d’arrêter les voitures. Son fils de huit ans a disparu et le corps de sa femme gît, décapité, au fond d’une clairière.
Le commissaire Colomba Caselli ne croit pas à l’hypothèse du drame familial et fait appel à un expert en disparitions de personnes : Dante Torre. Kidnappé enfant, il a grandi enfermé dans un silo à grains avant de parvenir à s’échapper. Pendant des années, son seul contact avec l’extérieur a été son mystérieux geôlier, qu’il appelle « le Père ».
Colomba va confronter Dante à son pire cauchemar : dans cette affaire, il reconnaît la signature de ce Père jamais identifié, jamais arrêté…

 

Mon avis:

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Robert Laffon , pour ce partenariat, ainsi que le site Net Galley.

Ce roman commence plutôt fort. On rencontre un père de famille, sur le bord d’une route, affolé. Lors d’un pique-nique son fils et sa femme disparaissent. Alors que sa femme est retrouvée quelques heures après, non loin de là, décapitée, il ne reste aucune trace de son fils. Aucune, sauf une paire de chaussures accrochée à une branche d’arbre. Bien évidemment, le premier suspect dans cette affaire n’est autre que ce père de famille.
C’est alors que le Commissaire Rovere, chargé de l’enquête, va faire appelle à son meilleur agent, le Commissaire Colomba Caselli. Sauf que cette dernière n’est plus en service à cause du « Désastre », événement tragique qu’elle nomme elle-même ainsi et auquel elle doit faire face chaque jour de sa vie. Rovere lui demande de mener l’enquête en toute discrétion. Et pour ce faire, elle n’aura d’autre choix que de travailler avec Dante, un homme bien particulier.

Colomba est une jeune femme passionnée par son métier, mais qui a subit un drame, le « Désastre ». Cet évènement a laissé des traces indélébiles sur son corps mais aussi et surtout dans sa tête. Chaque jour elle doit faire face à une torture mentale qu’elle s’impose qui lui provoque des crises de panique. Tout cela à pour effet de l’empêcher d’exercer son métier officiellement. Elle n’a plus foi en elle, et pense donc démissionner. Mais c’est sans compter sur son mentor et ex-patron, le Commissaire Rovere, qui lui demande de l’aide. Ce qui ravivera la flamme du métier, ou peut-être pas.
Colomba est malgré tout une femme forte, qui a le sens du courage, de l’honneur, et de la justice. Elle met ses soucis de côté pour venir en aide à un gamin disparu, sans hésiter, et est prête à affronter ses plus grandes peurs en face à face.

Dante est un homme, qui lui aussi a ses démons. A l’âge de 6 ans, il est kidnappé, et enfermé pendant 11 ans dans un silo, avant qu’il n’arrive à s’en échapper. Dante est un personnage que j’ai beaucoup apprécié, par son côté décalé. Ce traumatisme a fait de lui un homme obsessionnel, devant vivre chaque jour avec ses phobies et ses divers troubles. Il est toutefois doté d’une intelligence très développé, et d’une connaissance du comportement humain qui font de lui un excellent pseudo-enquêteur. Son histoire et son évolution font de lui un personnage très attachants et très intéressant!

L’intrigue de base du roman est vraiment très intéressante. Suivre une enquête complexe sur une affaire de disparition d’enfant. Toute fois, je ne sais pas vraiment pourquoi je n’ai pas su me plonger entièrement dedans. Aux premières pages, j’étais complètement accroché à ma lecture, mais plus l’histoire devenait complexe, et plus je décrochais. Dans le fond, cette intrigue, avec son dénouement m’a semblé vraiment peu probable. Je me suis donc peu à peu mise en retrait de l’histoire. Même si l’entrecroisement de plusieurs évènements, faits, et affaires restent vraiment intéressant et bien pensé.

Une petite seconde petite intrigue est présente dans ce livre. Je veux bien sûr parler du « Désastre ». Cet évènement qui a brisé une femme flic, qui était tant attachée à son boulot. Et je vous avoue que j’ai été beaucoup plus intriguée et intéressée par cette partie de l’histoire. Je voulais absolument avoir pourquoi Colomba était autant dévastée, au point de se poser des questions sur une possible démission.

Le style de l’auteur est vraiment très simple, et sans artifice. Les phrases sont courtes, ce qui rend la lecture fluide. Les yeux glissent sur les mots, et les pages se tournent rapidement.
Sandrone a su créer une ambition angoissante, mettant souvent le lecture mal à l’aise, et le laissant souvent en transe par rapport à l’urgence de l’enquête pour retrouver ce petit Luca disparu.

 

En bref:

Je suis assez mitigée malheureusement. L’intrigue de base, bien qu’intéressante, m’a laissé perplexe et me donne l’impression d’être peu probable, ce qui me gène beaucoup. Cela dit, la complexité que renvoie le dénouement est vraiment bien pensé, et démontre le génie et le talent qu’a l’auteur dans ses doigts.
Les personnages sont assez attachants, surtout Dante avec son côté décalé, qui m’a plu tout de suite.
Je vous conseille ce livre si vous aimé les thrillers palpitants et angoissants.
En revanche, si vous êtes sensibles aux faits de disparitions d’enfants, ce livre n’est pas fait pour vous. Il pourrait, je pense, vous marquez bien plus que de raison!

Ma note: 14/20

Logo_RobertLaffont

NetGalley

4 Commentaires

  1. RevanBane45

    Une des sorties de cette semaine que j’attend avec impatience, merci pour ta chronique

    Répondre
    1. Missy (Auteur de l'article)

      Avec plaisir :D

      Répondre
  2. Juste Trois Mots

    Je l’ai lu aussi et j’ai beaucoup aimé. Je ne lis pas souvent des thrillers mais j’ai tout de suite accroché à celui-là et ça a été difficile de s’en éloigner.

    Répondre
    1. Missy (Auteur de l'article)

      Je pense être la seule à ne pas avoir accroché. Et ça me frustre énormément. Je pense le relire l’an prochain du coup :D

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>